Accueil > Parcours Patient

Ce qu’il faut savoir sur la prothèse de hanche... avant une opération.

La prothèse totale de hanche s’envisage lorsque les douleurs liées à l’usure de l’articulation ne sont plus soulagées par les médicaments. Ces douleurs sont généralement associées à une raideur, une boiterie et une gêne qui augmente dans la vie de tous les jours, dans vos déplacements et même dans vos mouvements pour vous habiller.
La prothèse totale de hanche va vous permettre de retrouver un confort quotidien oublié...

Voici quelques réponses aux questions qui nous sont souvent posées.

De quoi s’agit-il ?

L’intervention chirurgicale consiste à remplacer les surfaces articulaires abîmées par une prothèse.

Cette prothèse est constituée de 2 composants :
-  Une pièce qui se fixe dans le bassin : le cotyle
-  Une pièce qui se fixe dans le fémur : la tige.

Les 2 pièces étant reliées entre elles par un dernier composant fixé sur la tige : la tête dont les mensurations sont parfaitement adaptées à celles du cotyle afin de rétablir la fonction de glissement articulaire.

Quel est le matériau de ma prothèse ?

Il existe plusieurs modèles de prothèses : ils sont différents par leurs formes, leurs matériaux (titane, acier, polyéthylène, céramique…) et leur mode de fixation à l’os (avec ou sans « ciment »). [1]

Votre chirurgien les connait et les choisit en fonction de votre âge, de votre activité physique, de vos antécédents médicaux, de vos propres paramètres osseux et anatomiques, autant de facteurs qui sont discutés avec vous. Il n’existe pas un seul modèle qui convient parfaitement à tout le monde.

Quelles démarches avant l’intervention ?

Prévoyez un bilan cardiaque et d’anesthésie pour préparer l’intervention.
Il est important de faire un bilan dentaire avant l’intervention afin d’éviter un risque infectieux sensible de ce côté-là. Pensez donc à organiser un rendez-vous avec votre dentiste.

Si vous vivez seul, il est recommandé de ne pas passer la première nuit seul, surtout si votre sortie se fait le jour de l’intervention.
Vous pouvez anticiper le rendez-vous avec l’infirmier(ière) à domicile qui viendra retirer les points, ainsi que le rendez-vous avec le kinésithérapeute qui vous accompagnera dans la rééducation, même rapide.
En fonction de votre situation, le chirurgien vous indiquera d’autres précautions si nécessaires.

Article proposé par Philippe Deroche, chirurgien orthopédique à Dracy-le-Fort.

Lire aussi... "Ce qu’il faut savoir sur la prothèse de hanche... après une opération."

Notes :

[1En savoir plus : chaque matériau a un rôle propre et un usage défini. Si certains matériaux comme le titane sont très performants pour l’ancrage et la résistance mécanique, ils sont inadaptés pour les frottements. A l’inverse, la céramique très efficace sur les frottements est moins performante sur la résistance mécanique. La prothèse est systématiquement composée de plusieurs matériaux. Le chirurgien a souvent recours à différents types de prothèses selon qu’il privilégiera pour son patient les performances de frottements, d’amortissement ou encore de fixation.